Découverte gastronomique Le Mont-à-Gourmet à Gouy-lez-Piéton

Samedi passé, sous un soleil radieux, nous avons pris la direction de la région hennuyère pour une nouvelle découverte gastronomique, le Mont-à-Gourmet, idéalement situé sur la Place Communale de Gouy-Lez-Piéton (Courcelles).

A la tête de cette grande maison, on retrouve deux chefs : Arnaud Hamoline et Nicolas Tournay. Après une entière transformation en 2016, il ne leur aura fallu que peu de temps pour trouver leur place dans le monde gastronomique et devenir une adresse incontournable !

Nous profitons du beau temps pour prendre notre apéritif sur la très jolie terrasse du restaurant. Quel plaisir d’être au calme, loin de l’agitation et du vacarme de certains établissements. Pour accompagner notre apéritif, quelques petites mises en bouche :

  • Gaufrée à la farine de châtaigne et nougat de fromage de chèvre ;
  • Œuf émulsionné, crème épinard parmesan ;
  • Potage asperge et Malte torréfié ;
  • Croquant de pain, terrine de brochet, champignon et ail des ours.

Nous ne pouvions rêver mieux, des mises en bouche succulentes et variées. Une chose est certaine : la suite s’annonce prometteuse !

Nous prenons ensuite place à l’intérieur, une salle au style contemporain dans les tons gris et aux décorations boisées : une décoration décontractée, tout en finesse. L’agencement des tables apportent un sentiment d’intimité plus qu’agréable.

Commençons notre balade gourmande par une première entrée :

  • Bœuf « Abeerden » fumé aux herbes de jardin, œuf bio, topinambour, mesclun de nos jardiniers ;
  • Maquereau en différentes préparations, légumes pourpres, granny smith, tomme du Pays, tagette.

A la surprise générale, le chef nous propose une deuxième entrée : la morille, grattons de ris de veau, pomme de terre et oignon de Roscoff.

Le ton est donné, nous sommes plus qu’impatients de voir arriver le plat principal !

Pour la suite, notre choix s’est instantanément porté sur un plat de poisson et un plat de viande :

  • Retour de pêche en croûte de pain, récolte du moment, curry, ratte, ail des ours ;
  • Agneau d’Antoine Mabille, récolte du moment, rösti, jus au thym citron.

Encore une fois, nous sommes séduits ! Mention spéciale à l’agneau qui est issu d’un élevage tout proche du restaurant. Ces belles assiettes nous dévoilent des cuissons maîtrisées et un mariage parfait des saveurs et condiments avec les différents produits cuisinés.

Encore une fois, nous sommes séduits ! Mention spéciale à l’agneau qui est issu d’un élevage tout proche du restaurant. Ces belles assiettes nous dévoilent des cuissons maîtrisées et un mariage parfait des saveurs et condiments avec les différents produits cuisinés.

Le dessert du jour à base de pommes vient clôturer en beauté notre repas : léger, frais et gourmand, le trio gagnant ! Si vos papilles sont plutôt salées, vous serez conquis par le plateau de fromage composé uniquement de fromages du terroir.

Nous terminons cette douce parenthèse par une infusion et des mignardises à n’en plus finir.

Le Mont-à-Gourmet est clairement une adresse que nous n’oublierons pas ! Sa cuisine, son cadre et son personnel de salle nous confortent dans notre idée. Sans oublier le petit plus : un excellent rapport qualité-prix avec notamment un « menu découverte » à 37 € hors boisson. Le Mont-à-Gourmet nous a conquis du début à la fin !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.