DJO, convivialité et partage à Saint-Gilles

Le nom n’aurait pas pu être mieux choisi pour ce nouveau concept installé entre Saint-Gilles et Ixelles. DJO  un nom qui invite directement à la convivialité entre amis autour d’un verre et de quelques petits plats. Le partage est en effet le maître mot de cette nouvelle adresse.

A la tête de celle-ci, Maxime Grell et Louis Jones, deux épicuriens dans l’âme. Les jeunes propriétaires qualifient DJO comme « un pote, toujours de bonne humeur, toujours prêt à sortir boire un verre ». Ce bistro-bar joue sur la vague des tapas avec principalement des plats à partager.

Une fois la porte franchie, sur le point de nous installer, nous pouvons directement zyeuter le travail des chefs en cuisine : un moment toujours plaisant ! Quant à la décoration des lieux, nous retrouvons un style industriel où les matériaux bruts dominent. Des banquettes viennent rappeler le thème bistro. L’arrière du restaurant cache une belle terrasse, au calme de l’agitation de la Chaussée de Charleroi.

Au menu ou plutôt à l’ardoise, nous retrouvons une sélection de 12 suggestions : froides ou chaudes, composées de viandes ou de poissons ou encore diverses préparations végétariennes. Les suggestions sont de saison et variées. Il y en aura pour tous les goûts ! Le plus difficile restera de choisir. Il est conseillé d’opter pour 3 à 5 plats à partager à deux.

Voici notre petite sélection :

  • Houmous de patate douce et chips ;
  • Ceviche de scampis ;
  • Assiette de légumes grillés ;
  • Burger colombus à notre façon.

Les plats varient entre 8 € et 16 €. Les quantités sont généreuses et les plats suivent à bon rythme. Le DJO – Shares Drinks & Food est l’adresse parfaite pour une soirée entre potes autour d’un bon cocktail préparé par un mixologixte, le tout en partageant de petites préparations variées et sympathiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.